Pour ceux qui veulent

en savoir +

Qui sommes nous ?
Que faisons nous !

L’Etude Généalogique fut créée en 2001 par des passionnés, Jean-Philippe Guénifey et Pascal Georgelin. Elle a su s'adapter aux aléas du métier et n'a eu de cesse de progresser.

Acteur majeur de la généalogie successorale, l'étude a pour principale vocation de rechercher et représenter les héritiers dans le cadre d’une succession. Elle est composée de plus de 80 collaborateurs, tous juristes ou historiens, qui mettent leur expertise et leur expérience au service de nos clients.

Aujourd'hui c'est une nouvelle ère qui souffle sur l'étude avec des objectifs internationaux!

L'évolution du métier de Généalogiste

Métier complexe

Depuis un siècle environ, le métier de généalogiste successoral se développe et se complexifie en même temps.

L' évolution

La multiplication des divorces, la recomposition des familles, la mobilité croissante, les différents noms de famille au sein d’une même famille et l’allongement de la durée de vie ont pour conséquence que l’identification des héritiers ou des propriétaires de biens n’est plus si aisée.

Les moyens

Un notaire en charge d’une succession a pourtant l’obligation d’identifier tous les héritiers potentiels du défunt. Il s’agit cependant d’une obligation de moyens et ceux-ci, tant matériels, humains que juridiques lui font défaut lorsqu’il y a lieu de rechercher des héritiers.

La solution

Ainsi, il recourt à un généalogiste. Ce dernier est le seul professionnel habilité par la loi à consulter l’ensemble des registres d’état civil qui permettront d’identifier les héritiers jusqu’au 6ème degré.

Plaquettes

L'étude vous propose d'accéder à ses plaquettes 2019 en ligne

Plaquette Fiscale

Plaquette fiscale 2019

Plaquette Fiducie

Plaquette fiducie 2019

Ils parlent de nous

Voici différents sites et magazines qui parlent de l'étude généalogique Guénifey et de notre utilisation de la fiducie

Etude Généalogique Guénifey « révolutionne l’activité en créant une Fiducie »

Trois questions à Julien Llorca, Directeur Général de l’Etude généalogique Guenifey (4 mars 2019)

Etude Généalogique Guénifey « révolutionne l’activité en créant une Fiducie »

La Fiducie, une manière de sécuriser les fons héritiers (14 février 2019)

Jean Philippe Guénifey répond a nos Questions

Anecdotes à la loupe au hasard des dossiers

Au fil des années nous avons de nombreuses histoires d'héritiers à raconter. Voici quelques histoires de vies qui nous émeuvent

L’Etude Généalogique a été sollicitée par un notaire à la recherche de la descendance de son client décédé. Le défunt, d’origine antillaise, s’était installé en métropole. La zone de recherche s’étendait donc des deux côtés de l’Atlantique.

Nos chercheurs ont rapidement retrouvé la trace d’un fils biologique, résidant en métropole mais sans domicile fixe. Afin de le localiser, nos équipes se sont rendues plusieurs soirs d’affilée au camion itinérant de la soupe populaire. Sur place, un bénévole, qui connaissait le SDF, a accepté de lui passer le message, lorsqu’il le reverrait, qu’un généalogiste était à sa recherche. Malheureusement, l’héritier se déplaçait souvent et ses visites à l’association étaient très irrégulières.

Nos chercheurs n’ont eu de cesse de poursuivre leurs recherches et ont découvert que ce SDF avait malgré tout un petit travail qui lui permettait de subsister au quotidien. Ils s’y sont rendus et ont pu enfin le rencontrer pour lui annoncer qu’il héritait d’un appartement très bien situé à Marseille. De quoi changer sa vie !

Notre étude a eu pour mission de rechercher les héritiers d’une dame décédée. Selon nos informations, elle se déplaçait dans une troupe de spectacle dans toute la France et avait deux enfants connus.

Cependant, au fil de leurs investigations, nos chercheurs ont appris qu’elle profitait de ses déplacements pour vendre ses charmes.

Après de longues recherches, il s’est avéré que cette personne avait donné naissance à 8 enfants, dans chacune des villes où elle avait travaillé. Nos recherches ont permis aux enfants retrouvés, qui se pensaient enfant unique, de découvrir qu’ils avaient des frères et soeurs. Leur rencontre a été particulièrement émouvante… pour nous y compris.